Valfaris

INFO
2019 – PS4/One/Switch/PC
Genre – Plateforme action gore
Joueur – Solo
Développeur – Steel Mantis, Stage Clear Studios
Éditeur – Big Sugar, Merge Games
PEGI 18
Testé sur PS4

Oh putain de bordel de merde. Quelle journée de merde. C’est après un atterrissage de merde que je vais devoir touiller la merde de cette planète de merde. Bon dieu de merde. Balancez du bon son au goût prononcé de métal pour me détendre les cages à miel. Headbangons dans un océan de sang et de corps découpés en petit morceaux façon hachoir à viande. Merde.

Metal hurlant festival
C’est en forgeant que l’on devient forgeron et c’est en écoutant du métal que l’on devient métaleux. Si le moindre riff de guitare hurlant sous une pluie de batterie vous fait peur et que le titre « fear of the dark » vous rappelle la couleur du nouvel iPhone, je vous prie de bien vouloir partir par la porte que vous voyez au fond à droite. Oui, celle avec le pentacle gravé dessus. Les autres, vous avez bien compris que Valfaris est un hommage à une culture musicale toute singulière : le Heavy Metal.

Heavy Metal Slug
Valfaris est un jeu de plateforme en 2D avec la molette action poussée au maximum. Avancer et tirer sur tout ce qui bouge est une définition bien trop simple du jeu même si elle n’est pas totalement fausse non plus. Sauter, esquiver, coup d’épée, tirs verticaux et autres très gros joujou qui tire des balles seront de la partie. Le jeu va vite ressembler à une balade sous les orgues de Staline en pixel art.

Sang pour sang pixels
La direction artistique va donner un style sans concession. On est littéralement dans un ouvrage de Métal Hurlant. On retrouve du Iron Maiden, du Motorhead ou encore du Metallica dans l’univers graphique du jeu. Un pixel art parfaitement maîtrisé qui n’offre rien de simpliste et qui saura se renouveler jusqu’à la fin du jeu. Inutile de parler de la BO du jeu est juste géniale… Que dis-je ? Métal !

Dent de si mineur
Le jeu va vite se montrer difficile mais la victoire n’en sera que plus belle. On s’agace avec les tirs verticaux et on explose de joie après avoir ouvert la cervelle d’un boss. Autre difficulté, il faudra trouver des idoles dans les niveaux pour, soit créer un check point, soit améliorer son matos. Un choix parfois difficile à faire mais qui rajoute un peu de piment à une sauce déjà extrêmement épicée.

Mon avis
Vous aimez le métal ? Vous aimez tout défoncer comme dans un Guns, gore and cannoli 2 ? Vous aimez recommencer cinquante fois le même passage ? Les pixels ne vous font pas peur ? Clairement, le public de Valfaris est très niché et ce n’est pas tonton Roger qui va dire le contraire. Il est quand même allé jusqu’à dire que si l’on passait le jeu à l’envers on pouvait entendre des prières sataniques. Sacré Roger !

Valfaris assume totalement son univers Heavy Metal et très gore. Déjà une référence pour ceux qui, comme moi, aime ça. Les autres écouterons du Céline Dion.
Headbang/20

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.