INFO
2022 – PS4 / PS5 / XBOX ONE / XBOX SERIES 
Joueur – Solo
Editeur – Sega
Développeur – Ryu ga Gotoku Studio
PEGI 18
Testé sur PS5

Quand je me cherche un jeu long, bien écrit avec une histoire super prenante et de la baston façon coup de pied retourné sur ta gueule dans un coin de table je me tourne très souvent vers la série des Yakuza. Véritable redéfinition du monde ouvert condensé, j’adore le spin-off Judgement mettant en scène un détective badass accompagné d’un ex yakuza qui ne sera pas là pour vous servir le thé si vous le chatouillez. Et puis même qu’on peut y faire du golf, de la danse, de la boxe, du skate, des courses de drônes et même promener son chien. Le chien chien à son pépère qui va faire pipi dans les rues du crimes. C’est un Shiba Inu qui va mordre le méchant car c’est pas bien de faire du mal ! Pose ta patte sur sa tête pour l’humilier ! C’est très bien ! Il me donne la pat… Excusez moi.

Judgement
Je mets mon test de Judgement ici pour ceux qui veulent faire le premier. Nous y incarnons Takayuki Yagami, ex avocat devenu détective car il préfère l’action accompagné de Masaharu Kaito, ex yakuza au grand coeur et aux chemises qui défient le temps, la gravité et la logique. On évolue à la troisième personne dans un monde ouvert avec plein plein plein de choses à faire. Judgment est le premier de la série. On parle ici du second: Lost Judgment.

Une histoire de cours d’école
La grande force de ce jeu va être sa capacité à traiter des sujets extrêmement graves avec des touches d’humours. C’est parfaitement équilibré et on se surprend à passer du rire au larme en un clin d’oeil. Lost Judgment va parler très ouvertement de harcèlements scolaires et de suicides. C’est brut de décoffrage et c’est important d’en parler. L’histoire est très imprévisible et c’est un régal à suivre. C’est jamais trop et une fois de plus le ton est toujours juste.

Mes beaux quartiers
Kamurochô ,Isezaki Ijincho (quartier de Yakuza like a dragon) et un lycée sera nos terrains d’enquêtes avec des quêtes secondaires très bonnes et une ambiance toujours aussi réussie. Il est vrai de dire que ces quartiers sont déjà connus par les joueurs de Yakuza mais force est de constater que c’est toujours agréable à arpenter. On enchaîne les missions avec un plaisir rare et on est jamais coupé par des temps de chargements. Tout s’enchaine et merde il est déjà 3h du mat.

Combats de coqs
Comment parler du jeu sans parler des combats. On laisse de côté le tour par tour de Like a dragon pour revenir au temps réel avec des coups qui fusent de partout. Tiens le vélo, mange le dans ta gueule. Notre héros Yagami maîtrisait les techniques du Tigre (attaques lourdes) et de la Grue (attaques rapides) dans Judgment. Dans cette suite, il connait désormais le Serpent pour désarmer les ennemis. C’est varié, plus technique que prévu et ultra nerveux.

Le petit dragon en jean’s
Le dragon Engine commence à dater mais est encore suffisant pour nous faire apprécier le jeu en 60fps sur PS5. Les lumières sont belles et les ombres bien retranscrite. En absolu ce n’est pas une révolution mais comme les très bon jeux généreux en contenu, il ne mise pas tout sur les graphismes. Mes fabulations de l’introduction sont toutes vraies. On y ajoute même les bornes d’arcade, des jeux de société, des courses de motos, le baseball, les fléchettes et je les sites pas tous. Les quartiers débordent d’activités et j’ai aimé me faire une partie de Alex Kid sur la Master System que j’ai ramené dans mon bureau après de l’infiltration, des photos, du parkour et un combat de robots. Vous avez bien lu.

Tu as besoin d’un problème ?
On peut citer des graphismes qui font le travail sans étincelles. Certains dialogues un peu longs et des situations pas toujours très cohérentes. C’est bien les seuls reproches que je peux faire à ce Sherlock Holmes sous drogues durs entrain de faire du skate au milieu des voitures en plein heure de pointe. Comme dit précédemment, j’ai été pris par la tornade de l’histoire et son rythme complètement dingue.

MON AVIS
Lost Judgment n’est pas une simple mise à jour de Judgment. C’est une version peaufinée qui ne change pas la formule de base mais qui le fait tellement bien. C’est avant tout une histoire très bien racontée, une galerie de personnages folles et des activités dans un monde ouvert pas bien grand mais extrêmement bien utilisé.
EXCELLENT

Articles recommandés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.