Relicta

INFO

2020 – PS4/ONE/PC
Genre – Réflexion/Puzzle
Joueurs – Solo
Développeur –  Mighty Polygon
Éditeur – Ravenscourt
PEGI 16
Testé sur One X

Une introduction c’est comme un tutoriel, il faut que ce soit attirant accessible et rapide. Dans Portal 2 (non je n’ai pas dit « Postal », ce truc hideux et gratuit qui pollue les PC de nos petites têtes blondes), c’est efficace et lié à l’histoire. Une histoire géniale dans un univers qui m’aura vraiment marqué. Avec Relicta, c’est… comment dire. Lisez le test.

Un puzzle game dans un océan de puzzle game
C’est vrai, voir arriver un puzzle game avec des cubes n’a absolument rien de rassurant. Le principe de portal a été repris un paquet de fois et le plus souvent sans succès. Quand j’ai reçu Relicta, je n’étais clairement pas confiant. Je me suis trompé.

La bonne surprise
C’est après avoir manipulé quelques cubes que j’ai vite compris que l’expérience allait être différente. La place de la physique va avoir une place bien plus grande que prévu et créer des réactions en chaine est un plaisir. Je ne vais pas tout raconter en détail sur l’évolution de se qui est possible de faire sur les 6h de jeu que j’ai eu pour le finir car ce serait vraiment dommage. Je pourrais reprocher quelque répétions de situation sur la fin mais le jeu ne tire pas sur une durée de vie rallongée artificiellement en assumant une aventure brève et suffisante.

Une beauté frustrante
Le jeu est beau et fluide. Pas un pet de ralentissement et les graphismes sont très fin. Les environnements traversés déchirent leur graphisme mais terriblement frustrant de voir une barrière en nid d’abeilles nous hurlant dessus : « reste dans le chemin simple mortel, reste sur la route imposée sinon je vais me fâcher tout rouge. Tu vois se magnifique ruisseau devant toi ? Recule-toi, retourner jouer avec tes cubes ! ». Nous monterons bien de temps en temps sur un élément du décor mais c’est bien maigre et on a des envies malsaines d’interaction avec le décor. Ce qui n’arrivera que trop rarement.

Comme la notice d’une aspirine
C’est ainsi que l’on peut résumer le scénario qui a au moins le mérite d’exister. Sans intérêt.

Mon avis
J’ai défoncé ce jeu en deux jours comme un chien racle le fond de sa gamelle. J’ai passé un bon moment avec quelques réflexion tordus et la satisfaction d’avoir terminé un puzzle game digne d’être connu et reconnu. Il n’est pas au niveau du maitre de Valve mais mérite sa place dans l’étagère. Une expérience belle et fluide, que demander de plus ?

Pas parfait, Relicta n’en reste pas moins un très bon puzzle game.
TRES BON

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.