Ratchet & Clank : Rift Apart

INFO
2021 – PS5
Joueur – Solo
Editeur – PlayStation Studio
Développeur – Insomniac Games
PEGI 7
Testé sur PS5

J’ai souvent un problème avec les jeux de vitrines de nouvelle génération. Un problème que l’on rencontre aussi avec certains films au cinéma. Ce sentiment étrange d’avoir beaucoup aimé et finalement de n’avoir pas grand à dire dessus. J’ai eu ce sentiment étrange avec Le loup de Wallstreet de l’ami Scorsese. Le jeu est très bon et il est vraiment difficile de ne pas tomber dans la longue liste des critiques élogieuses sans s’y noyer comme un papier disparait au fond des toilettes après un adieu solennel.

Une beauté incroyable
Le jeu est une merveille graphique qui en plus se paie le luxe de n’avoir aucun temps de chargement. Une fois de plus, je ne vais pas m’étaler sur cette partie. Il est le plus beau jeu auquel j’ai joué sur console cette année. En 4k, en Full HD ou même sur la télé de votre grand-mère (vous savez, celle avec le napperon), le jeu prouve que la nouvelle génération est enfin là.

Un gameplay made in 2002
La License Ratchet and Clank existe depuis 2002 et on ne peut pas dire que le gameplay ait vraiment évolué depuis. On avance toujours clé à molette en main en fracassant des caisses pleines de boulons à collecter et en tirant sur les ennemis. C’est pareil dans le 2 puis les autres jusqu’à cet opus 2021 qui recycle encore cette formule. Le problème c’est que cette formule marche et marchera toujours : le rythme est effréné, on s’ennuie jamais, on utilise des armes de destructions massives et on passe un très bon moment.

On ne change pas une équipe qui gagne
Il est donc là le plus gros problème de ce jeu PS5, les joueurs PS2 l’ont déjà terminé depuis longtemps. Pour les nouveaux venus, c’est un jeu de plateformes/actions dans des zones faussement ouvertes truffées de mur invisible et de bugs de collision nous ramenant invariablement sur les rails d’une histoire sympathique bourrée d’humour. En fait, si, nous avons une nouveauté. Un deuxième Lombax au caractère bien trempé.

Deux ce n’est pas forcément mieux
Chouette, un deuxième personnage Lombax ! Avec exactement le même gameplay que le premier… C’est quand même dur à avaler et on ne consolera pas avec les énigmes de Clank. C’est pour dire, nos deux Lombax vont vite s’équiper d’armure. Dans certains niveaux, il m’arrivait parfois de ne pas savoir qui j’étais en train de jouer.

Pourquoi c’est un très bon jeu
Une formule qui a 20 ans, un deuxième lombax purement scénaristique et des murs invisibles indignes d’une production de 2021 m’ont quand même fait passer un très bon moment. La faute aux graphismes sublimes ? La manette qui adapte ses vibrations comme un charme ? Je n’ai pas de réponses à ces questions et je n’ai de toute façon plus le temps d’y répondre. Je dois aller acheter de l’essence et des allumettes pour mon test de New Pokemon Snap.

Une formule bien huilée qui plaira à tout le monde.
TRES BON

Articles recommandés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.