Iron Man VR

INFO
2020 – PS4 VR
Genre – VR
Joueur – Solo
Développeur – Camouflaj
Éditeur – Sony Interactive Entertainment
PEGI 16
Testé sur PS4 Pro

Comme à peu près toute la génération née dans les années 80, je me suis arraché la rétine devant David Coperfield. Vous savez, celui qui a fait disparaître la statue de la liberté et qui a réussi à voler. Oui mesdames et messieurs, il volait comme l’aigle qu’il venait de lâcher juste avant dans un décor de nuage et de fumée. Il volait devant sa femme du moment : Claudia Schiffer. Un moment de télévision juste magique que les moins de 20 ans ne peuvent pas comprendre et que je leur interdis lourdement de regarder. C’est une autre époque, une autre magie. Cette envie de voler est universel et notre David venait de le faire avec une facilité déconcertante. Quand Iron Man VR s’annonce, c’est un tremblement de terre à la rédaction. Allons nous enfin avoir la sensation de voler ? Allons nous lutter contre les méchants avec le panache de Tony Stark ? Le jeu va-t-il tenir ses promesses ? Qui a utilisé le VR en dernier ? C’est des taches de transpiration ? Qui a essayé de nettoyer le casque avec du gel hydroalcoolique en pensant bien faire ? A quand un système VR sans fil ?

Premières impressions
« C’est moche » est sorti immédiatement de ma bouche sans que je la contrôle. Le jeu a été testé sur PS4 Pro avec la dernière génération de casque VR vendu par PlayStation et les conditions sont donc optimales. Tout est simplifié à mort, les textures sont simples et je m’envole pour la première fois. Pas de long discours mais un premier vol en direction de la maison de Tony… Attention un énorme logo Marvel fonce sur nous ! A moins que se soit nous qui fonçons dessus. En tout cas, ce serait bien que Mickey arrête de laissé trainer ses affaires partout. Absolument rien d’impressionnant à l’horizon. C’est fluide mais le problème est ailleurs. Les sensations sont plates et les environnements ne nous insiste pas a jouer les héros. Après un dialogue complètement raté entre Pepper (qui nous regarde depuis la fenêtre de la maison en bord de mer avec un air mélancolique et agacé)et Stark, je me lance dans un tutoriel sympa mais un peu long pour dompter l’armure. Accélération, attaque et différents coups seront appris rapidement. Les déplacements ne sont pas un modèle de précision mais nous aurions pu avoir bien pire. Maintenant on passe au choses sérieuses… Mais revenez ! Le test est pas terminé.

Quand l’ail ronne mal
On va sauver des n’avions ou encore intervenir dans la ville de Shangai en pleine nuit. Un programme alléchant qui va vite montrer ses limites avec une répetitivité certaine et une histoire tantôt passionnante tantôt chiante. On fait d’ailleurs face au principal problème du jeu: son rythme. Un jeu VR de cette envergure devrait être court et intense mais ici c’est malheureusement le contraire. Je comprends la volonté de vouloir prolonger l’expérience mais c’est au prix de coups de mous extrêmement violents. Ajoutons à cela une détection des PS Move hasardeuse et ça nous donne un avatar au bras extensible et un des quatre fantastiques va méchamment faire la gueule. Les temps de chargement plongé dans le noir c’est non merci. 

Qu’en reste-t-il ?
Des combats parfois intéressant. Quelques idées de mise en scène qui ne manquent pas de bonne volonté et même un jump scare qui m’a fait reculé et glissé sur le vomi du joueur avant moi. Que d’émotions.

Mon avis
À vouloir en faire trop… On en fait trop. Sur le papier l’idée est géniale mais l’exécution veut a tout prix plaire a tout le monde et se perd en chemin. Difficile de pardonner ce manque de rythme et cette technique trop légère. Dommage.

Iron Man VR est une expérience sympatoche répétitive et techniquement en retard.
MOYEN

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.