Blood and Truth

INFO
2019 – PS4
Genre – Action/Rail Shooter/VR
Joueur – Solo
Développeur – SIE Studios
Éditeur – Sony
PEGI 18
PlayStation VR OBLIGATOIRE

On a déjà tous joué les agents secrets tellement secret que tout le monde est au courant. Lunettes de soleil cinq fois trop grande et arme mimée d’une main ferme, on saute sur le canapé comme si notre vie en dépendait. On se rate, on se rattrape pour au final finir dans la cuisine les pieds devant. Faut prévenir quand tu récures ! Désormais, avec le PlayStation VR on peut rentrer dans la peau d’un agent et c’est encore plus immersif avec les PS Move. Il faut de la place autour de soi pour éviter d’assommer mamie par exemple. C’est donc avec une introduction aussi moisie que la jouabilité à la manette de Blood and True que vous allez avoir mon avis sur ce jeu.

Chuck Norris et périls
Merde ! J’ai oublié le scénario. C’est très certainement volontaire de ma part. Je me refuse de dire un mot dessus dans le sens où le plaisir de jouer va de pair avec la découverte du scénario. C’est bien évidemment rempli de meurtre, de trahison, de re-meutre et de re-trahison et ça fait plutôt bien le travail. La variété des situations est fort appréciable. Ajoutons à cela des dialogues dignes des pires films de Chuck Norris (il faut bien justifier le sous-titre) et vous avez Blood and Truth.

« Assieds-toi s’il-te-plait tu me donnes mal au cou « 
La claque graphique est bien là. C’est plutôt beau, fluide et parfaitement animé. Voir un ennemi se faire tuer et tomber de manière cohérente fait vraiment plaisir. Les décors peuvent parfois paraître un peu simple et l’aliasing parfois très présent en arrière-plan mais on peut largement faire avec. Les visages sont bluffant et reconnaître tous les acteurs n’est pas bien compliqué. Blood and Truth c’est aussi « on va mettre une explosion au ralenti » et « recharge ton arme et canarde il te reste 30 secondes ». Tout ce bordel va se solder par des temps de chargement souvent long et pas meublé du tout. L’ensemble est donc très bon concernant les graphismes.

Bouge ton corps sur le dancefloor
Je vérifie mon oreillette et lance l’émission « Les déplacements sont-ils trop lents dans Blood and true ». La poursuite éclaire une première personne qui me fait la remarque que cette lenteur gâche l’immersion. La seconde ne semble pas gênée outre mesure puis la troisième dit enfin quelque chose de pertinent : « Bonjour, merci de m’avoir invitée. Je trouve que c’est la bonne vitesse pour rester dans le rythme et ne pas vomir car il ne faut pas oublier que c’est un jeu VR. Je vais aussi ajouter que l’expérience du train fantôme de Rush of Blood n’est pas toujours propre, surtout dans les descentes façon grand huit. Merci de m’avoir écouté. Juste un coup de pub pour mon… ». Le micro fut coupé juste à temps. Le débat reste endiablé. Je rends l’antenne.

Bouge tes mains aussi
Les PlayStation Move ne sont pas obligatoires mais je les conseille plus que fortement. La reconnaissance de la manette n’est pas mauvaise mais on va préférer crocheter une porte en tournant le poignet plutôt que de faire tourner les joysticks. Les PS Move en main, c’est l’apothéose. Le jeu va alors nous balancer tout son potentiel à la gueule. Grimper une échelle, recharger son arme, prendre des munitions, poser des bombes… Tous les vrais mouvements sont là et c’est la putain de fête du slip putain de bordel de merde. On tire à vue. On se déplace et hop, un headshot. Ho une grenade je vais te la lancer dans la… pardon mamie ! Oui oui je me calme mais pousse-toi s’il-te-plait tu ne vois pas que je suis en train de jouer !

Mon avis
Avec son ambiance à la James Bond, des graphismes agréables, des punchlines de la mort et son action soutenue, il est difficile de faire la fine bouche face à tant de qualités. Les PS Move sont utilisés à merveille et les mouvements sont variés. Reste un scénario de série B qui ne surprend jamais mais qui a au moins le mérite de nous faire voyager. Mission accomplie.

A tous ceux qui doute encore de la VR de Sony, Blood and Truth met tout le monde d’accord. Je me suis éclaté comme jamais.
EXCELLENT

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.