Submersed

INFO
2019 – PS4/PC/MAC
Genre – Survival Horror
Joueur – Solo
Développeur – Main Loop
Editeur – Main Loop
PEGI 18
Testé sur PS4

Journal de bord numéro 342
Travailler sous l’eau c’est pas cool mais l’ambiance est quand même bonne. La pénibilité est toute relative. Puis quand Louis à mis de la mort au rat dans le café de Roger, j’ai hurlé de rire à le voir se tordre au sol. On l’a terminé à coup de pieds, c’était hilarant. Les poissons on eu de quoi becter ce jour là. Trop chanmé.

Dans le fond c’est pas con
Il est toujours difficile de parler de jeux qui se torchent en 3-4h. Le moindre détail donné un peu trop précisément et c’est la magie de l’effet de surprise qui s’évapore dans un océan glacé délicatement recouvert de brume. Submersed est une expérience « One Shot » le cul calé dans le canapé avec si possible un bon casque audio. Une expérience courte mais intéressante en milieu hostile sous-marin. Je vais être direct, pour 15€, ça vaut largement le détour. Pourquoi, me demanderez-vous. Parce que vous répondrais-je.

Journal de bord numéro 343
J’adore finalement cet endroit. Encore plus depuis que mon collègue est parti. « Vous êtes tous taré » qu’il disait. N’importe quoi. Puis je vais vous avouer un truc, je connais pas le sens du mot taré. Ça m’intéresse pas. Ce journal est inutile. Mais si un jour, un mec, un sauveteur où n’importe qui lit ceci, j’aimerais qu’il sache une chose : il se passe un truc de louche. Vrai de vrai. Ça reste entre nous hein ?

Graphismes minimum pour ambiance maximun
Pour nous faire mouiller la section caleçon, il ne faut pas forcément avoir des graphismes de malades et la petite équipe de Main Loop l’a bien compris. Les textures sont grasses et peu détaillées et les effets de lumières donnent dans le n’importe quoi. C’est justement ce n’importe quoi qui va contribuer à l’ambiance du jeu. Un effet glauque qui ne va pas nous lâcher. Les couloirs sont interminables, le level design torturé au possible et la menace intrigante. Le choix du mot « intrigant » dans la phrase précédente et le plus juste pour exprimer mon ressenti. En effet, la menace n’est pas originale mais est traitée de manière pertinente, logique et donc naturelle. La première rencontre sera marquante et les autres aussi. L’ambiance est donc très bonne et notre cardio va souvent être mis à l’épreuve. Certain reprocheront quelques chutes de frame rate, mais rien d’handicapant.

journal de bord 345
On a plus de café
On a plus de café
On a plus de café
On a plus de café

Fait péter le son
Pas d’atmosphère sans l’ambiance sonore qui va avec. Cette dernière va s’avérer d’excellente facture. Musique discrète mais efficace et nombre incalculable de petits bruits dont nous nous passerons bien de l’origine donnent un charme terrible à Submersed. La respiration de notre personnage va aussi avoir son importance avec la gestion du stress. Comment ça j’ai des auréoles sous les bras ? Laissez moi stressez jusqu’au bout de la nuiiit !

Journal de bord 666
Croisière une gagnée avez vous, félicitation. Phrase cette lire comment trouvé avez vous.

Putain je le vois pas !
C’est l’heure des points faibles. A commencer par une jouabilité un peu lourde. Notre personnage ne saute pas et court comme s’il faisait une course de sac à patate. C’est clairement pas top. Ajoutons quelques bugs de collisions, des ennemis qui parfois voient à travers les murs et surtout une gestion d’inventaire d’un autre monde. Proposer un nombre limité d’objets à transporter est une bonne idée, la preuve avec les Resident Evil par exemple. En revanche, le rendre aussi mal fichu va en saouler plus d’un. Les zones de stockages pour déposer les objets en trop sont trop rares et nous poussent par exemple à utiliser des soins pour libérer un espace alors que nous n’en avions pas besoin. Difficile à avaler, qui plus est dans un survival horror.

Que reste-t-il ?
L’atmosphère de Submersed est tellement unique que les points faibles cités au dessus passent vite à la trappe. Cette envie de savoir. Comme cette envie de connaître le fin mot de l’histoire. Une aventure imparfaite qui sait nous offrir beaucoup avec très peu.

Submersed est une très bonne surprise. Un survival imparfait mais terriblement prenant.
TRES BON

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.