INFO
2021 – PS4/PS5/XBOX ONE/XBOX SERIES/PC
Genre – Gestion Club Med
Joueur – Solo
Développeur – Realmforge Studios
Editeur – Kalypso Media
PEGI 7
Testé sur PC

Avec une vue aussi imprenable sur les étoiles, j’espère que vous allez passer un agréable séjour. Que tout soit dans la même grande pièce ? Heu… C’est qu’en 2001 c’était déjà beaucoup comme surfa… Oui je sais que nous sommes en 2021 mais… L’odeur ? Mais nous fonctionnons avec des déchets. C’est le futur de l’écolo… Devenir dépendant de quelque chose que nous aimerions réduire un maximum ? Vu sous cet angle… Pas l’angle de vue s’il vous plait ! Je pense avoir eu assez de remarques pour la journée. C’est par ici que… Revenez !

2001 L’année de Startopia sur PC

Les joueurs les plus aguerris le savent, cette version de Spacebase Startopia n’est qu’une version retapée de l’édition 2001. A partir de là, nous pouvons légitimer nos craintes sur la qualité de ce remaster qui prends bien soin de ne pas le préciser dans son titre. Est-ce que le ravalement de façade est-il suffisant pour lâcher la version originale et passer à celle-ci ?

Comment ça marche ?

La but du jeu est très simple. Nous devons gérer une station spatiale touristique, assisté d’une voix qui devient rapidement insupportable qui n’hésitera pas à vous répéter les mêmes vannes en boucle. Quand on connait l’état d’esprit de Kalypso, je lève mon chapeau à l’ambiance et à l’écriture de Tropico 6 mais pas à celui de Spacebase Startopia. C’est dommage car il y a pourtant matière à faire des sarcasmes depuis l’espace sur l’état du monde actuel.
Revenons à notre gestion : notre base va fonctionner sur trois ponts. Le premier sera consacré à accueillir les touristes et récupérer leurs déchets pour les transformer en énergie. Les déchets, pas les touristes. Oui, comme dans Retour vers le futur 2 mais en moins bien. Là, on n’a pas de DeLorean, pas de Doc et pas de convecteur temporel.
Le second pont qui lui sera la zone des fêtards, des danseurs et autres influenceurs de la night. Avantage dans l’espace, il fait toujours nuit. Bonus track : on peut y construire un bar à chat, car n’oublions pas que les chats sont et resterons les maîtres de l’univers.
Comment faire respirer tout ce beau monde me demanderez-vous ? Ce sera avec le troisième pont qui fera office de jardin botanique (non, ce n’est pas le jardin botanique de Dead Space 2). Ce jardin offirira donc deux fonctions évidentes. La première étant de fournir de l’oxygène pour tout le monde puisque le monde de la night ne s’arrête jamais et produire de la nourriture car dans l’espace, on vous entendra toujours crier avoir la dalle. À la suite de cette incroyable explication de ma part, vous avez les bases pour jouer à Spacebase Startopia.
Le jeu gardant le terreau de 2001 se trouvera la plupart du temps trop facile et sans option expert pour ceux qui veulent du challenge.

Vous auriez vu mon intérêt ?

Quel est le point commun de tous les jeux de gestions et surtout les meilleurs ? C’est ainsi que je vous vois tous vous lever pour m’offrir dans un magnifique canon un refrain sur la possibilité d’arrêter ou accélérer le temps. C’est la base de la base de tout jeu de gestion. Je repasse par la case Tropico 6 pour bien faire comprendre à Kalypso que non, un jeu qui n’a pas cette option ne peut pas être en soi un bon jeu.
Dans Spacebase Startopia c’est du temps réel et rien de plus. Tout y sera extrêmement lent, comme dans un jeu mobile où on aurait presque envie de rentrer le code de sa CB pour profiter des microtransactions et aller plus vite. Malheureusement, comme la licence n’a pas encore été rachetée par Electronic Arts, ce n’est pas encore possible.
Par conséquent, l’ennui viendra vite en personne s’asseoir sur notre canapé et se mettre très à l’aise pour discuter avec nous. En règle générale, quand je joue sur PC et la partie se termine en regardant des vidéos YouTube sur mon smartphone c’est qu’il y a un problème.

Quand je dis « Caméra 2 », ce n’est pas « Caméra 4 »

Certains diront que l’Enfer c’est les autres, moi je pense que dans le monde du jeu vidéo et surtout dans un jeu de gestion, une caméra bien placée vaut autant que les mécanismes de gestion eux-mêmes. Vous allez passer votre temps à vous taper la tête au plafond de la base, quel que soit le pont et quel que soit le moment de la journée. Cette impression de jouer bourré en regardant à travers un trou de serrure était peut-être bien légitime en 2001 avec les capacités d’affichages des machines de ces années-là mais pas en 2021.
Le fait que ce soit un remaster n’excuse en rien de ne pas avoir pris le soin de modifier ce point de vue.
Mais, oh attention ! Nous sommes attaqués ! Olalala, comment diantre allons-nous faire ?

Rame + sable = combat

Comme toute base touristique qui se respecte, la sécurité se doit d’être un point d’orgue pour garder un maximum de touristes et donc de déchets et donc d’énergie pour faire tourner notre base. Morbleu, comment allons-nous nous défendre ?
Un nouveau gameplay entre alors en jeu. Il faudra choisir une unité et lui demander d’attaquer l’envahisseur. C’est tout. Pendant ce temps pour pourrez donc aller prendre votre douche et vous faire votre café préféré en espérant que ce soit terminé entre temps. Même s’il est évident de préciser que Spacebase Startopia est un jeu de gestion et non pas de combat. Cependant, résumer la chose à un seul ordre, ça reste léger.

Mon avis

Je n’ai pas connu la version de 2001 mais cette version 2021 fait que je ne m’y suis jamais autant intéressé. Le problème étant que récupérer le nom d’une vieille légende du jeu de gestion devrait demander une plus grande implication qu’un simple lustrage des familles. Le budget n’est pas comparable mais quand Capcom a décidé d’entreprendre un remaster de Resident Evil II, ils ont su garder ce qui fonctionnait et modifier ce qui ne fonctionnait pas, ou plus.
La caméra catastrophique, les gestions de combats ridicules, l’impossibilité de modifier la vitesse du temps, une gestion souvent bien trop simpliste et simple pour qui a un minimum l’habitude ou simplement du bon sens ne justifieront jamais les 50 euros demandés. Pour 30 euros de moins, préférez un SimCity 4 edition Deluxe qui date peut-être de 2003 mais ne vous fera pas mourir d’ennui.

Pourquoi et pourquoi 50 euros ?
Recyclage/20

Articles recommandés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.