RPG Maker MV

INFO

2020 – PS4/ONE/PC
Genre – Création
Joueurs – Solo/multijoueur
Développeur – Gotcha Gotcha Games, KADOKAWA, Yoji Ojima
Éditeur – Degica
PEGI 16
Testé sur One X

Il est temps pour mon héros Ninja de se lancer dans la quête de la dernière chips au péril de sa vie et de son groupe de fidèle et aimant serviteur.
Jean-Jacques, le plus sanguinaire avec un coeur d’artichaut cuit à la vapeur pendant plusieurs heures. Un homme droit qui fera pourtant tout de travers et qui, au fil du temps, aura gagné le respect de ses paires.
Cédric, inventeur du soda est à l’origine de la chute de l’empire de Bernadette quelques années avant le début de notre récit. Il dort beaucoup et déteste les pommes.
Michel, simple paysan qui cultive des orties curatives. Il soigne ses compagnons d’un seul doigt et sait toujours où se trouve le nord même quand il lui tourne le dos.
Voici ce qu’il est possible de faire dans RPG Maker MV. Une seule limite, votre imagination.
Il est pourtant hors de question que je termine mon introduction avec une phrase passe partout et un sourire aussi blanc que puisse l’être le sommet du Kilimandjaro un soir de tempête. Je vais surtout traiter ici de la version que j’ai reçu depuis un petit moment : la version PS4.

Un roi immortel
RPG Maker existe depuis 1992 et Mario Maker n’a qu’a bien retourner dans sa niche. Cette envie de donner les outils pour créer des RPG ne date donc pas d’hier pour une licence qui n’a absolument plus rien à prouver. Référence d’ergonomie et puit sans fond de création, la première version console débarque sur la première PlayStation en 1997. La formule se peaufine et reviens dans une version console des plus surprenante.

Un roi tutoriel
Quand on se lance dans quelque chose d’aussi complexe que la création d’un jeu, il est extrêmement difficile de proposer un tutoriel qui ne nous donne pas envie de vomir au bout de trente seconde. C’est pourtant un exploit que celui de cette version MV. Drôle et super bien fait, on se lance sans crainte dans un niveau ou le roi va nous demander de créer nos quêtes nous même et de déplacer les PNJ. Une création de jeu dans un jeu qui ne se prend pas pour un jeu puisqu’il est un tutoriel en forme de jeu. On découvre un système de damier inhérent à la série des RPG Maker pour poser notre nature, maison et autre chemin de traverse en vu d’être foulé par nos héros.

Quête quête tordue
Nous faisons face à un véritable outil de travail. Si on veut fournir un jeu de qualité il faut s’organiser, écrire les dialogues, les quêtes, créer les PNJ… L’outil est beaucoup plus puissant qu’il n’en a l’air et on se surprend d’avoir passé des heures uniquement sur les dialogues. Et le système de combat ? Nous restons dans un système de tour par tour inoxydable avec deux versions. La première est à la Dragon Quest avec une vue à la troisième personne. La seconde est à la Final Fantasy 6 avec une vue globale des héros et des ennemis. Tout est ainsi paramétrable : gain d’expérience, courbe d’évolution et autres compétences seront à modeler à votre guise. Extrêmement complet je vous dis.

Créer en ligne
Les fonctionnalités en lignes pour créer un jeu à plusieurs sont très bonne. Se mettre à quatre en télétravail pour pondre une petite production est possible et motivant. De plus, le partage de jeu est malin pour mieux s’inspirer et mieux créer.

Mon avis
Je pourrais parler de toutes les possibilités une par une mais c’est une idée vraiment nulle que de faire ça. RPG Maker MV est un outil de création puissant, souvent claire et aux possibilités infinies. La « jouabilité » n’est pas forcément le point fort sur console mais elle est suffisamment bien pensée pour se lancer.

RPG Maker est une page blanche qui n’attend que votre imagination pour conter des histoires
EXCEPTIONNEL

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.