Dollhouse

INFO
2019 – PS4/PC
Genre – Horreur
Joueur – Solo
Développeur – Creazn Studio
Éditeur – SOEDESCO
PEGI 18
Testé sur PS4

« – Bon les gars ! Comme on n’a pas beaucoup d’imagination on va pondre un jeu en repompant un max d’idées un peu partout d’accord ? On fait quoi ?
– Bioshock ! J’adore ce jeu. On peut reprendre l’ambiance film noir ! Le jeu sera en noir et blanc, on s’en fout de la couleur.
– Je peux faire encore plus subtile, personne ne connaît Siren Blood Curse sur PS3, on peut reprendre l’accès à la vision de l’ennemi ? Comment je suis trop un génie en vrai !
– On se taillera des pipes plus tard si vous le voulez bien.
-Un labyrinthe ! J’en ai fait un en vrai et même une fois je me suis perdu car…
– La ferme ! Je vois déjà le titre apparaitre sur une musique jazzy, ça va s’appeler Dollhouse !
– Comme le roman de Stephen King ? Vous êtes le meilleur chef »
Propos recueillis en 2014

Ça va pas se patcher comme ça
Je me sens obligé de faire un paragraphe de plus pour expliquer ma colère noire envers ce jeu. Le jour où j’ai reçu ma copie pour tester le jeu, mon enthousiasme était à son comble. Trailers alléchants et ambiance façon années 50 au programme d’un jeu qui sait se faire désirer depuis…2014. Cependant, cette première version du jeu était complétement pétée : temps de chargement interminables, textes minuscules et totalement injouables. C’est après avoir respiré un grand coup que je décide donc d’attendre les patchs de mise à jour. Un premier patch arrive enfin. Les temps de chargement sont toujours aussi longs mais c’est enfin jouable même si c’est un grand mot. C’est hier qu’un patch de 2go arrive. Ce dernier optimise le multi-joueurs et fait totalement disparaître les sous-titres. C’est donc avec ce dernier patch que je me lance enfin dans le labyrinthe. Non mais merde ! Pourquoi moi ! Laissez-moi refaire Layers of fears !

Des graphismes réglables en mode « foulage de gueule »
C’est quoi cette diarrhée ? Je suis le premier à dire que les graphismes ne font pas tout mais là il y a des limites quand même. Je suis sur PS4, la console de Uncharted 4 et God of war ! J’ai l’impression de jouer à Vampire the masquerade sorti en 2004. En plus c’est un labyrinthe, les textures sont les mêmes partout. Bon allez, bon prince je vais laisser passer cet impaire pour mieux me concentrer sur le fond du jeu. Non, ce n’est pas mieux. On arrête de rire dans le fond s’il vous plait, un peu de respect bordel de merde.

Amnésie et très grand chapeau noire
Nous incarnons Marie, une détective amnésique, qui va se réveiller avec la vue complétement floue car elle n’a pas mis ses yeux. Après une petite explication des plus expéditive, on se rend compte que nous sommes dans un labyrinthe.

Notre but va être des plus simple : récupérer un max d’éléments sans se faire tuer en vue de rassembler des souvenirs qui vont nous… nous rafraichir la mémoire. Merci à ceux qui suivent encore. Parmi les objets : fioles, piles pour la lampe torche, clés et autres photos. Nous avons aussi la possibilité d’utiliser des pouvoirs. Pour se repérer dans le labyrinthe, nous pouvons trouver des craies qui servirons de points de repères pour, par exemple, revenir plus rapidement dans la saferoom. En absolu, l’idée est bonne pour ne pas dire intéressante mais c’est sans compter les innombrables tares rencontrées.

  • Il faut marteler la touche X pour ramasser un objet. C’est lourd.
  • Mourir en un coup sans que l’on sache pourquoi.
  • Textes trop petits. Partout. Tout le temps.
  • C’est inutilement trop sombre, déjà que le jeu est en sépia ascendant jaune pisse.
  • La torche qui marche avec des piles Eco+.
  • Putain que c’est laid quand même

Vaut mieux Mannequin que deux tu l’auras
Derrière ce sous-titre se cache les ennemis du jeu. Des mannequins. Je ne ferais aucun commentaire sur la pertinence d’un tel choix. En revanche, je peux citer Condamned, un excellent jeu qui a un chapitre particulièrement flippant avec eux. Comment ça c’est hors sujet ? Et Resident Evil 7 ? The Evil Within ? Silent Hill ? C’est quand même extrêmement difficile de passer après eux non ? Comme dans Mario… Quoi ? Oui c’est aussi inspiré de Mario World. Donc, comme dans Mario, les mannequins de Dollhouse ne se déplacent pas tant que vous les regardez. Comme avec les fantômes dans Mario. Une fois de plus, en théorie pourquoi pas mais en pratique c’est la merde. Soit, au hasard, ils vont nous zapper, soit nous harceler (ce qui est le but du jeu) ou soit imiter Usain Bolt et nous rattraper en un quart de seconde. Comme les interactions avec le décor sont chaotiques, il va souvent nous arriver de crever like a shit sur la ligne d’arrivée.

Un point positif ?
Les musiques sont charmantes.

Le multi ?
Les serveurs sont vides.

Mon avis
C’est un véritable accident industriel qui va vite rejoindre Agony et Moto Racer 4 dans les flammes de l’enfer. Pourquoi je suis aussi cruel ? Parce que !!!

Moche, buggé jusqu’à la moelle et sans intérêt.
J’ÉTAIS PAS VENU POUR SOUFFRIR OKAY/20

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.