Professeur Layton et l’étrange village

INFO
2008 – DS
Genre : Aventure/Point’n’clic/Reflexion
Joueur : Solo
Développeur : Level-5
Éditeur : Nintendo
PEGI 7
Je me lève
Et je m’interroge
Tu ne l’as trouve pas
Celle de l’horloge
C’est simple regarde de plus près
C’est la position des traits
Comme une horloge
Les énigmes c’est mon dada
Comme une horloge
En voilà une pour toi
Elle vaut 60 picarats
Écoute la

Si 6+8=2 et 6-8=2
Donc 7+8=?

Une belle gueule d’énigme
Professeur Layton c’est le Rambo de l’énigme. Il vit énigme, dort énigme et chie énigme. Quand une énigme à le malheur de passer par là, Layton l’attrape pour lui défoncer sa petite gueule. Une famille a justement besoin de lui pour un problème d’héritage. Accompagné de son fidèle apprenti Luke, ils vont se rendre dans un étrange village. Un point de départ pour une histoire complexe et particulièrement bien écrite. Je vais reconnaître d’entrée de jeux que faire rentrer autant d’énigmes dans cette histoire est un coup de maître dans le sens où elles sont légitimes et donc en rapport avec l’histoire. Alors oui, certaines sont forcés du genre : « Regarde Luke, un chat. Ça me fait justement pensé à une énigme sur ces incroyables félins qui pissent et chient partout » mais on les accepte comme elles viennent. Le jeu évite donc une narration linéaire et c’est très agréable.

Tu pointes où tu cliques ?
La jouabilité est des plus simple. Notre duo va pouvoir parcourir le village un peu à la manière d’un point and clic. Chaque endroit est représenté par une image fixe. Pour se déplacer, il faut sélectionner avec le stylet la direction que l’on veut. C’est aussi simple que ça. Pour parler à un PNJ, il faut le sélectionner. Idem pour les objets qui offrent la plupart du temps des énigmes cachés. On se retrouve vite à se balader dans les rues pour appréhender les énigmes dans l’ordre que l’on veut. Certains passages seront bien évidemment scripté et vachement bien amenés. Le stylet est donc à l’honneur pour une jouabilité des plus simple.

Une énigme, deux écrans
Voici le cœur du jeu. Le plus important est la mise en forme des énigmes. Pas de mauvaises surprises de ce côté là. L’énoncé va se trouver sur l’écran du haut et la zone de résolution sur celui du bas le plus souvent accompagné d’une illustration. Une mise en forme très épurée et clair. On accompagne le tout de cette petite musique qui va tourner en boucle jusqu’à ce que l’on coupe le son de la DS.

« Non mais j’avais trouvé en fait »
Impossible de ne pas parler des énigmes en elles-mêmes. Leur difficulté sera progressive et représenté par un nombre de picarats à gagner. Les premières seront à 15 picarats, puis 20 et ainsi de suite. Plus le nombre de picarats est élevé, plus l’énigme est considéré comme difficile. Cela dit, on peut se surprendre à bloquer devant un énigme considérée comme simple et réussir du premier coup une énigme « compliqué ». On retrouve donc les classiques du genre et toutes leurs variantes. Une fois la solution trouvée, le jeu nous fait part d’un bref résumé vraiment bien fait pour nous expliquer que nous sommes allé beaucoup trop loin pour trouver la réponse. Nous voici donc en possession d’un jeu d’énigmes qui sait les poser.

Requiem for un indice
Comme dans tout jeu d’énigmes qui se respecte il y a des indices. Une énigme sans indices, c’est comme un match de catch sans The Rock, il manque un truc. L’indice qui, on l’espère, va nous démêler les noeuds du cerveau va s’obtenir en échange d’une pièce S.O.S. Ces dernières sont dissimulés dans les différents lieux visités. Tapoter du stylet sur tout l’écran jusqu’à plus soif reste encore la meilleure des solutions. Toutes les énigmes sont accompagnés de trois indices. Je vous conseille de ne pas dilapider trop vite les pièces S.O.S. Elles deviennent précieuses face aux plus dures d’entre elles.

Tu nous a pas parlé des graphismes
Level 5 ne prend pas de risque avec la 3D et signe un effet bande dessinée des plus réussi. En ce qui concerne les animations, elles sont réduites au strict minimum. Un minimalisme dont on se moque assez vite puisque nous sommes surtout là pour défoncer les énigmes. L’atmosphère en revanche est vraiment excellente. Le mystère plane littéralement sur ce village qui va nous livrer ces secrets au compte goutte. Ce jeu à une forte personnalité et c’est malheureusement trop rare de nos jours.

À tous ceux qui ne connaissent pas la saga des Professeur Layton et aiment résoudre des énigmes seul ou à plusieurs : ce jeu est fait pour vous. Des graphismes efficace et une histoire surprenante. Que demander de plus ?
Layton pose une énorme paire de baloches sur la table du genre où il va régner en maître encore bien longtemps.
EXCEPTIONNEL

Articles recommandés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.