INFO
2022 – Slasher
Réalisation – Ti West
Avec Mia Goth, Jenna Ortega, Brittany Snow
Américain
1H45

Alors pour faire des recherches sur internet avec un titre pareil il faut se lever tôt en espérant un vent favorable, un temps couvert mais pas trop et surtout une question : pourquoi X ? En réalité, le « Rated X » aux États-Unis désignait l’avertissement le plus élevé pour les films. Utilisé au début par les producteurs pour désigner leurs films à contenu pornographique (X,XX et XXX), il est transformé par la MPAA (Motion Picture Association of America) en NC-17, le -18 chez nous. Facile à classer. Tout ce qui comporte du sexe et de la violence graphique . X contient-il du sexe, de la violence et des propos grossiers ? Oui. On retrouve le cachet d’un film des années fin 70 ? Oui. Et c’est bien ? Encore un vieux cliché d’introduction complètement cassé.

Wild Wild Ti West
Il est important de connaître un peu Ti West pour savoir où vous allez poser les yeux. Amoureux des films d’horreur vintage de la fin 70 début 80, il sait rendre à merveille un grain d’images et de mise en scène équivalent. C’est bien simple, The house of the devil date de 2009 et on se croirait devant un film de 1981. Il fera même un détour par le western avec In a Valley of Violence en 2016. Personnellement, je l’ai découvert dans le court-métrage Second Honeymoon du film à sketch V/H/S en 2012. Bref, j’aime beaucoup son travail.

X et serie B
Un producteur et un groupe de jeunes décident en 1979 de dépoussiérer le cinéma pornographique en allant tourner dans une vieille bicoque en pleine nature. Accueilli par des proprios octogénaires, ils se lancent dans la production du film mais quelque chose cloche. Pas besoin d’en dire plus pour se slasher matinée de sexe et de jalousie. Le scénario tient absolument toutes ses promesses et même un peu plus. Il est agréable de voir tous les clichés défiler à la vitesse de l’éclair tel un couple changeant de position sexuel toutes les 30 secondes. Ajoutons à cela une vraie réflexion sur la place du sexe dans une américaine puritaine et vous avez un putain de bon film.

Tu m’as jamais fait jouer
Tout le casting est très bon. Mia Goth, Jenna Ortega, Brittany Snow en passant par un Kid Cudi usant de son service 3 pièces comme d’un démonte pneus des grands jours. Huis clos oblige, on apprend rapidement à connaître les intentions de chacun et la cohésion entre les acteurs est bluffante. Une fois de plus, du très bon travail.

Mise en saigne
Ti West adore les plans fixes et il va s’en donner à coeur joie. Pas de fioriture, tout sera extrêmement épuré avec quelques plans aériens complètement surréalistes et parfaitement intégrés au cachet vintage du film.

Pour qui ?
Il est important de savoir que malgré toutes les éloges faites jusqu’à maintenant X ne réinvente en rien le genre. C’est du vu et revu mais c’est tellement bien fait. Une madelaine de Proust à ne pas mettre sous tous les regards. Si le slasher vous rebute, si les pectoraux d’un producteur courant en calebarre au milieu d’un champs ne vous dit rien qui vaille ou encore un premier crime extrêmement graphique vous dégoûte : passez votre chemin. X c’est la soirée VHS que je n’attendais plus.

MON AVIS
Une lettre d’amour à tous les codes du slasher matinée de sexe. Pas original mais terriblement maîtrisé.
PUTAIN DE BON FILM

Articles recommandés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.