Pour être franc, je ne connaissais que les jeux de noms. We where here, we where here together me sont complètement Inconnus. Cependant, j’ai eu l’occasion de tester We where here forever avec un pote et ce fut génial.

Le principe est simple. Attendez, copiez-coll… Avec un autre prisonnier, vous vous retrouvez pris au piège dans le royaume de Castle Rock. Avez-vous été victimes d’une trahison ? Ou d’une simple erreur de jugement ? Relèverez-vous le défi de ces forces ténébreuses ou resterez-vous ici… à jamais ?

L’art de la communication sera primordiale. On se donne des formes géométriques, des combinaisons et beaucoup de descriptions pour avancer. Des moments de galères légitimes rendant la résolution des énigmes plus gratifiante. Beaucoup de mécanismes, un peu de plateforme: la formule est bonne.

Graphiquement, le jeu n’est pas une beauté ni une horreur. On est dans la moyenne avec une direction artistique pas folle et des couleurs pastels très agréables. Les développeurs ont préféré se concentrer sur le fond et ils ont eu raison.

Un vrai coup de tête coup de coeur pour ce jeu qui se termine en 7-8h. Un excellent moment de coop à cracher dans le micro.

Articles recommandés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.