PLANET CRAFTER

« The Planet Crafter » est un jeu de survie et de terraformation en monde ouvert. Seul ou avec des amis, votre mission est de transformer une planète hostile en un paradis habitable pour les humains.

Créé par le studio français Miju Games, le jeu a débuté son développement en 2021 et a rapidement conquis le cœur des joueurs avec son accès anticipé.

Dès votre arrivée sur cette planète inhospitalière, un message vous accueille : « Bienvenue sur la planète qui vous a été assignée. Votre mission est de faire avancer le processus de terraformation de ce monde. Pour ce faire, générez de l’oxygène, de la chaleur et de la pression. Créez d’abord une atmosphère bleue. » En gros, débrouillez-vous avec ça !

Le paysage autour de vous est aussi accueillant qu’un désert de sable et de poussière. Avec juste un peu de nourriture et un équipement basique, vous devez explorer ce nouveau monde pour trouver de quoi survivre. Les premières heures de jeu sont dédiées à la survie en collectant de l’eau et des rations alimentaires. Comme l’air extérieur est irrespirable, il vaut mieux ne pas trop s’éloigner de la capsule de survie.

« The Planet Crafter » se distingue par l’absence totale d’ennemis à combattre. Ici, les vraies menaces sont l’asphyxie, la famine et la déshydratation. Le jeu ne vous tient pas par la main, mais on s’adapte assez naturellement. Après quelques heures, il devient relativement facile de gérer les besoins vitaux de votre personnage, vous permettant ainsi de vous concentrer sur la terraformation et l’exploration de cette planète pas si accueillante.

Préparez-vous à transformer ce caillou désertique en un havre de paix, un pas de géant pour l’humanité et un grand moment de fierté pour votre CV de joueur.

Avec votre pistolet multifonction, vous pouvez extraire des ressources, construire ou déconstruire des objets allant du pot de fleurs à la station de fusée. Le système de craft est intuitif et se débloque au fur et à mesure que vous terraformez. La construction repose sur des blocs de tailles variées, et vous pouvez placer les bâtiments où bon vous semble. C’est sympa, mais l’outil est parfois aussi maniable qu’un mammouth sur des rollers, et le nombre de modules est limité. Quelques ajouts ne feraient pas de mal pour booster les options de construction !

L’exploration est un vrai régal : impossible de ne pas s’émerveiller devant les différents biomes de cette planète, avec des points de vue à couper le souffle. La carte n’est pas gigantesque, mais assez grande pour se perdre un peu de temps en temps.

La collecte des ressources est plutôt cool : les matériaux de base sont faciles à trouver, et les plus rares se cachent dans des endroits spécifiques. Et bonne nouvelle, après quelques heures de jeu, vous débloquez des machines pour automatiser la récolte, histoire de ne pas devenir fou à chercher toujours les mêmes trucs.

Planet crafter reste avant tout une expérience sur mesure. Seul ou a plusieurs, on peut choisir la difficulté , le niveau d’oxygène ou encore les conditions météo. Un véritable bac à sable qui mérite d’être joué.

Graphiquement, c’est pas super beau ni complètement laid. Explorer va donner des panoramas magnifiques quand parfois une simple pierre aura une texture de PS2. L’ensemble reste très propre et largement suffisant pour s’y amuser. Planet Crafter n’est pas un jeu qui va exposer ses graphismes comme des biceps. Il sait que le fond gagnera sur la forme et il a bien raison.

Planet Crafter est une expérience extrémement agréable et ajustable pour tous les types de joueurs. Une très belle surprise.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.