Cannibal Cuisine

INFO
2020 – PC/Switch
Genre – Survival-horror/Aventure
Joueurs – Solo
Développeur – Rock Pocket Games, Dreamloop Games
Editeur – Funcom
PEGI 18
Testé sur PC

Il est vrai que la première fois que j’ai entendu le titre de ce party game j’ai tout de suite pensé au film italien de 1980 qui a été interdit dans une soixantaine de pays dont son pays d’origine. Loin de moi l’envie de le revoir, j’ai logiquement préféré me lancer dans une partie en solo puis en duo. Ce test ne sera pas long pour deux raisons. Premièrement, comme dit précédemment c’est un party game. Deuxièmement, j’ai très faim et ma cuisse gauche de touriste à l’aubergine est entrain de refroidir.

L’esprit de Overcooked…
O toi lecteur, si tu aimes les party game, tu as forcément joué à Overcooked. Pour ceux qui ne connaissent toujours pas ce dernier je vais vous expliquer le principe. Nous incarnons un cuisinier qui doit confectionner le plus de plats possibles en un temps limité et en répondant à des commandes toujours plus complexes et contraignantes. Seul ou à plusieurs, on carbure comme des demeurés dans la cuisine en espérant faire péter le score. Avec Cannibal Cuisine, c’est le même principe sauf que la viande va venir de nos chers touristes qui n’ont visiblement pas vu le premier Hostel (2005). Notre avatar va donc, dans cet ordre, récupérer la viande puis l’accommoder avec un fruit avec un légume (pour votre santé, mangez cinq fruits et légumes par jour) en surveillant la cuisson puis servir. Sur le papier c’est toujours simple mais la pratique va vite se corser. Vous avez maintenant les grandes lignes mais le jeu est-il bon ?

Les premiers niveaux sont plutôt simples

…Avec de la chair humaine dedans
Les premières minutes sont assez troublantes car il n’y a pas de tutoriel et que c’est un véritable bain de sang. Maintenant que j’ai la viande je vais… Putain de tonneau je recommence mais arrêtez de vous défendre, je veux juste vous tuer pour nourrir Hoochooboo et calmer. Je parle bien de le calmer car même si je lui sers les bons ingrédients mais que c’est mal cuit, il va me balancer une pierre dans la tronche. Maintenant il me faut une aubergine et je mets le tout à cuire. La cuisson est enfin parfaite et je me réjouis d’un simple « Parfait » sur l’écran et me remet à défoncer des touristes à coup de poêle à frire.

Pas bien beau mais fluide
En 2020, je ne demande pas des super graphismes mais quelque chose de fluide en vue de la puissance de nos PC pour jouer ou encore de nos consoles de salon. Excellent point, Cannibale Cuisine affiche fièrement les 60 images par secondes que j’aime tant. Pour le reste, on est dans la moyenne haute des graphismes. Notre avatar manque cruellement de vie et de personnalité malgré les nombreuses possibilités de couvre-chef et d’arme. Quelques animations comiques auraient été bienvenues mais il n’en sera rien ici. Nous sommes donc dans le minimum graphique. Le plus important étant, surtout à plusieurs, une fluidité sans faille. Le contrat est donc respecté.

Attention, sol ensanglanté
La jouabilité est le second point capital. J’ai rapidement sorti ma valeureuse et historique manette de Xbox 360 filaire pour profiter de l’expérience. C’est un poil glissant sans pour autant être pénalisant et une fois les touches assimilées on se lance dans les défis, la campagne ou encore un versus endiablé sans aucune difficulté. Les niveaux deviennent vite complexes et là il va falloir se lancer dans du par-cœur pour espérer scorer. Car oui, la campagne à plusieurs va rapidement demander une organisation sans faille pour éviter la panique générale. En revanche, lancer une partie entre potes pendant l’apéro offrira quelques beaux fous rire. Une fois de plus, le contrat est respecté.

Beaucoup moins facile

Mon avis
Ne me mentez pas, je sais que vous avez déjà vu ma note tout en bas de cette page. Même si je me suis bien amusé seul et à plusieurs, il manque un grain de folie à cette production pour côtoyer les sommets. Inutile de dire que c’est répétitif car c’est inhérent au genre et cela reviens à dire qu’il y a trop de football dans un FIFA. Reste que c’est une production intéressante qui ne manquera pas de surprendre et détendre.

Cannibal Cuisine est très bonne surprise. Il lui manque de la folie pour renter dans la cour des grands.
TRES BON

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.