Maneater

INFO
2020 – PC/PS4/ONE/SWITCH
Genre – Action-RPG
Joueurs – Solo
Développeur Tripwire Interactive, Blindside Interactive
Editeur Tripwire Interactive
PEGI 18
Testé sur PS4

Comme je ne suis pas du genre à faire comme les autres, je vais éviter de vomir une culture cinématographique que je n’ai pas en introduction. Il me manque des classiques et parmi eux on trouve Jaws (Les dents de la mer en VF). Comme un gros gland, j’ai le t-shirt et même le dvd collector du film mais rien y fait, je ne l’ai pas vu. En revanche, j’ai vu Sharknado ou encore récemment The Meg (En eaux troubles) avec Jason Statham qui donne des coups de savates à un mégalodon. Et si on inversait les rôles ? Et si la nature venait remettre l’humain et son égo supérieur à sa place : être la proie. Avec toute les merdes que l’on jette dans les océans, la nature, les montagnes on mérite largement un retour de flamme. Et si on incarnait un requin qui décide de rougir les plages du sang de ces connards de pêcheurs ? Oui, et si on inversait les rôles ?

Le requin, le requin le requin c’est trop bien
Derrière ce slogan très connu un immense bain de sang. Maneater va nous lancer dans un show tv fictif mené par Scaly Pete (Pete l’écailleur) qui compte bien défoncer le mégalodon qui a bouffé son père. Il arrive effectivement à l’attraper puis l’éventrer et découvrir sa progéniture. Heureusement, cette dernière bouffe la main de ce trou du cul et s’enfuit pour mieux revenir se venger. Un gros spitch de série B qui tâche pour notre plus grand plaisir.

Dans l’eau, personne ne vous entendra crier

Un narrateur d’un fort beau gabarit
Qui dit show TV, dit narrateur qui va commenter nos massacres avec un cynisme des plus exquis. Taper sur du redneck écervelé et mettre de l’humour noir a toutes les sauces offre de beau moment de rigolade. De plus, comme notre requin n’est pas bavard de nature, notre narrateur saura sans problème combler les silences et maintenir une dynamique tout au long du jeu. C’est à ce genre de détail que l’on voit que les programmeurs ont pris du plaisir et compte bien nous le partager.

Requin, deux, trois on saute
Quand le rare et précieux « putain c’est beau et fluide » sort de ma bouche, il faut vraiment me croire. Les huit zones que nous allons parcourir sont super variées et très bien modélisées. Notre mégalodon à des animations vraiment cools, surtout pendant les combats. Le voir sauter de l’eau et se jeter sur un humain pour le bouffer est un bonheur. Même quand c’est l’orgie à l’écran le jeu ne faillit jamais et l’ensemble reste fluide en toute circonstance. En bémol, l’ATH sera souvent chargé entre les indications, les objectifs et la mini map. Rien de bien méchant mais c’est parfois chiant en pleine action. Bref, on est dans du tout bon techniquement.

Devine qui vient manger ce soir ?!

Le mégalo thon
Bien trop habitué à diriger des homosapiens du bout de nos joysticks, la jouabilité de notre requin va demander un temps d’adaptation. Bien placer une attaque ou une esquive demandera un bon timing mais le résultat n’en sera que plus gratifiant. La caméra sera parfois un peu folle mais un coup de joystick saura vite remettre l’action dans le bon axe. Une fois notre gros poisson mangeur d’humain pris en main on s’amuse tel un Carmageddon sous l’eau.

Ta mer en short sur la plage
Pour ce qui sera de la variété il faudra malheureusement se contenter de missions souvent répétitives. Tuer par dix des humains ou des mérous sera monnaie courante pour monter en niveau et ouvrir une nouvelle zone. Tout va dépendre de votre rapport avec le genre. Personnellement, tuer des humains sur une licorne gonflable ne me lassera jamais.

Mon avis
Je n’ai pas parlé du côté RPG assez classique et des morsures « spéciales » car je vais gâcher le plaisir de la découverte. L’ambiance et le massacre sont bien là. On apprécie aussi la variété des lieux visités. Certes la majorité du temps il faut tuer tout ce qui bouge mais quand on joue à un jeu qui s’appelle Maneater c’est pas pour compter fleurette. La caméra n’est pas parfaite en attendant peut-être un patch.

Tuer, massacrer de l’humain à coup de dent de requin c’est un festin.
TRES BON

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.